Vous avez vos habitudes.
Et tant mieux. 

Les gens n’aiment pas changer de direction, et vous pouvez utiliser cela à votre avantage. Faites des choix positifs pour votre épargne et prenez de l’avant. 
  • 07 juin 2018
Vous avez vos habitudes. Et tant mieux.

La tendance positive

Richard Thaler, lauréat du prix Nobel et économiste comportemental de renom, et son collègue Shlomo Benartzi sont connus entre autres pour leur expérience 'Save for Tomorrow'. De la fin des années 90 au début des années 2000, ils ont suivi plus de 21.000 employés, répartis dans trois entreprises différentes. Bien que l’étude ait été très complète, une partie de leur expérience a démontré la force d’un plan positif pour plus tard. 
Au cours d’une expérience partielle, les deux experts ont suivi 315 collaborateurs d’une même entreprise, qui se sont vu proposer d’épargner, pendant les 4 années suivantes, le montant de leur augmentation annuelle de salaire. Initialement, 169 collaborateurs ont accepté. Il est frappant de constater qu’après 4 ans, le montant annuel de l’épargne de la plupart des employés en question avait quadruplé. Cette expérience ne montre pas seulement la force de l’inertie: il n’est pas si aisé d’inverser une direction choisie. Elle montre également que cette tendance positive a encore stimulé davantage le comportement d’épargne des participants. En faisant soi-même le choix délibéré d’épargner davantage pour plus tard, les autres efforts destinés à stimuler le comportement d’épargne apparaissent eux aussi plus faciles. Grâce à tout cela, le montant de l’épargne de ces participants a pu considérablement augmenter.   

La physique au service des épargnants

Le succès de ce programme démontre que la force d’inertie peut aussi s’appliquer au comportement d’épargne. La loi de l’inertie est la première loi de Newton, selon laquelle une fois qu’un objet est en mouvement, ce mouvement se maintiendra de façon linéaire jusqu’à ce qu’une autre force agisse sur l’objet. Si nous transposons cette loi au comportement humain, nous pouvons avancer que les gens auront tendance à répéter le même comportement, sauf s’ils choisissent délibérément de le modifier ou si un événement externe ne leur permet plus de le maintenir.

Si vous versez chaque mois un montant fixe sur votre compte d’épargne, il y a peu de chances que vous cessiez subitement de le faire, car vous ne remarquez plus cette 'perte' de salaire.

Ce type de comportement peut également s’appliquer aux habitudes financières. Si, par exemple, vous avez l’habitude, chaque mois, de dépenser une partie de votre salaire dans un petit plaisir ou une activité que vous aimez bien, il est extrêmement probable que vous conserviez cette habitude. Si, d’autre part, vous versez chaque mois un montant fixe sur votre compte d’épargne, il y a peu de chances que vous cessiez subitement de le faire, car vous ne remarquez plus cette 'perte' de salaire. 

Un plan sur trois mois

À l’aide de ce type de comportement typique, Richard Thaler et Shlomo Benartzi sont parvenus à quadrupler le montant d’épargne-pension des 169 participants. Mais vous aussi pouvez vous en servir pour améliorer votre comportement d’épargne. 

Le célèbre planificateur financier new-yorkais Larry Heller a élaboré une méthode à cette fin. L’idée est d’augmenter légèrement tous les trois mois le montant que vous épargnez. Par exemple, vous pouvez augmenter de 25 euros le montant à épargner pendant les trois prochains mois. Vous avez réussi? Alors, pour les trois mois suivants, ajoutez encore 25 euros au montant. Vous vous approcherez ainsi peu à peu de votre maximum, et vous vous laisserez à chaque fois trois moins pour vérifier que le nouveau montant épargné reste dans vos possibilités.  

Par cette méthode, vous développerez progressivement un plan d’épargne croissant jusqu’à atteindre votre maximum, tout en limitant les risques de vous retrouver dans une spirale inverse. En fonctionnant toujours sur des périodes limitées à trois mois et avec de petits montants, votre plan d’épargne restera en outre clair et suffisamment flexible pour s’adapter à des circonstances changeantes ainsi qu’à vos besoins. 

Votre avis nous intéresse

Veuillez intoduire votre initiales.

Veuillez rédiger un commentaire.

Soyez le premier à ajouter un commentaire.

Nous sommes là pour vous.

Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30

Stephane Ginestet Cathérine Hamelink
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
et on vous rappelera!