Comment épargner en 2018?

2018 sera-t-elle un bon cru pour votre carnet d’épargne? Frida Deceunynck dessine des perspectives et vous donne des conseils pour bien épargner cette année. 
  • 17 janvier 2018
Frida Deceunynck

Frida Deceunynck

Journaliste financière

Épargner en l’an 2018

2018 sera-t-elle l’année du redressement pour l’épargnant? Ou devrons-nous encore nous contenter de taux plancher sur nos comptes d’épargne? À en croire les perspectives économiques qui pullulent ces jours-ci, nous ferions mieux de nous préparer à la seconde option. 

Pas d’inflation en vue

Dans leur boule de cristal, les économistes ne perçoivent pas la moindre trace de dérapage inflationniste. Tant que la hausse des prix restera aussi modérée, le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, ne dégainera pas ses armes monétaires. Au contraire, la BCE a annoncé l'année dernière qu'elle continuerait à racheter des obligations pour soutenir l’économie au moins jusqu’en septembre prochain. En injectant ainsi des liquidités dans le système monétaire, la Banque centrale espère prévenir une forte remontée des taux d’intérêt. Tant qu’elle rachète des obligations sur les marchés, toute remontée de son taux directeur est très improbable, selon les observateurs. Et c’est précisément le signal que les banques attendent pour remonter les taux offerts sur les carnets d’épargne.

L’utilité d’un compte d’épargne

Encore une année de vaches maigres pour votre carnet d’épargne, craignez-vous peut-être. Une inquiétude justifiée. Tant que l’inflation dépasse le taux offert sur le livret, votre épargne perd en effet de son pouvoir d’achat. Les épargnants en viendraient-ils à douter de l’utilité d’épargner? Non. Ils restent convaincus de l’importance de mettre de l’argent de côté. À côté de la brique, les Belges ont aussi une tirelire dans le ventre: ils savent qu’un bas de laine est un must. Mais pas trop épais. Tout comme il est conseillé de ne pas enfiler de trop grosses chaussettes. Les épargnants belges investissent donc toujours plus d’argent en actions et en fonds d’investissement. 

Attention au timing

Si cette épargne est placée à long terme, la stratégie est judicieuse. À longue échéance, en effet, un portefeuille d’actions bien diversifié est toujours plus rentable qu’un compte d’épargne. Mais il est de plus en plus risqué d’entrer sur le marché maintenant. « Surchauffe » et « hausse vertigineuse » sont les qualificatifs qui reviennent le plus souvent dans les commentaires boursiers à propos des cours de ces derniers mois. Et si la BCE en vient à cesser de racheter des obligations, les taux d’intérêt pourraient remonter en flèche. Tous les ingrédients d’une correction boursière se mettent donc en place progressivement. 

Conseils d’épargne en or

Vous l’avez compris: en sautant dans le train au dernier moment, vous courez le risque d’investir dans un portefeuille qui prendra l’eau au moment même où les taux offerts sur les comptes d’épargne entameront leur remontée. Si vous voulez éviter cette déconvenue, voici deux conseils en or. Un: investissez de préférence en étalant vos versements, plutôt qu’en une seule fois. Et deux: laissez votre matelas financier tranquillement dans votre bas de laine.

Votre avis nous intéresse

Veuillez intoduire vos initiales.

Veuillez rédiger un commentaire.

Commentaires

Faite vous des placements en action etc...je ne trouve cela nulle part pour placer mon argent dans une action où........

R.V.D.L. 23 juillet 2018

Rabobank.be est la spécialiste de l'épargne et n'offre que des comptes d'épargne et des comptes à terme.

Rabobank.be 24 juillet 2018
Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
et on vous rappelera!