Paiements instantanés : quelle est l’importance de la nécessité de rapidité? 

Ne plus jamais attendre un virement: grâce au paiement instantané, un virement se trouve directement sur votre compte. Est-ce que tout le monde est prêt pour les paiements éclairs ? 
  • 18 décembre 2017
Paiements instantanés : quelle est l’importance de la nécessité de rapidité? 

Le paiement à vitesse éclair

Directement sur le compte du bénéficiaire en quelques secondes. Et ce, 24 h/24, 7 jours/7, tous les jours de l’année. Même si le bénéficiaire est client auprès d’une autre banque. En effet, dès la fin de l’année prochaine, les paiements instantanés deviendront également une réalité dans notre pays. La Belgique démontre ainsi à nouveau ses qualités de vitesse dans le trafic des paiements. Examinons ce phénomène de plus près. 

Des paiements sans queue

Les paiements bancaires mettent parfois votre patience à rude épreuve. Cela provient du fait que chaque institution financière applique un certain cut-off time : l’heure limite à laquelle les virements enregistrés sont transmis. Un virement effectué après ce moment, par exemple, durant le week-end ou un jour férié, ne sera donc imputé que le jour ouvrable bancaire suivant. 

Une question sur la durée de nos transactions ?

La concurrence des acteurs disruptifs

Mais les consommateurs exigent aujourd'hui toujours plus de facilités et une disponibilité 24h/24, 7 jours/7. Et il en va de même pour l’argent, qui rentre et sort aussi rapidement qu'un message dans WhatsApp. Le monde financier souhaite répondre à cette demande par les paiements instantanés.
Les concurrents disruptifs – ces fournisseurs de paiements non bancaires qui proposent dès aujourd'hui des solutions de paiement direct – ne manquent pas. La start-up fintech TransferWise en constitue un parfait exemple. Par sa mission de transférer l’argent dans le monde entier à moindres frais et aussi rapidement qu’un e-mail, l’entreprise répond aux besoins du consommateur et remédie à ses frustrations. Mais les acteurs du commerce électronique ne sont pas en reste. Le groupe chinois Alibaba, par exemple, investit largement dans ses propres services de paiement.

Un défi pour les banques et le monde des entreprises

Fort des succès de Bancontact et d’Isabel, notre pays peut se targuer d’un vaste savoir-faire dans le domaine de la technologie de paiement. Les institutions financières devront néanmoins acquérir des systèmes informatiques innovateurs et sophistiqués pour pouvoir soutenir efficacement ces paiements instantanés. Et ils coûtent cher. Une étude du CEP révèle que ce sont essentiellement les petites banques qui auront du mal à se convertir aux paiements instantanés. Logique, vu que leurs budgets sont inférieurs et qu’elles disposent de moins de compétences en interne.

Lorsque les paiements afflueront 24h/24, certains processus de surveillance devront-ils alors tourner jour et nuit ? Le système ERP dans lequel les entreprises enregistrent leur administration financière est-il bien adapté aux transactions ultrarapides ? Pouvons-nous payer immédiatement les travailleurs flexibles dans le cadre de notre administration salariale ? Il ne s'agit là que de quelques défis auxquels les entreprises seront confrontées à l'arrivée des paiements instantanés. Des problèmes dont les entreprises feraient bien de se préoccuper dès à présent.

Nous ne connaîtrons qu’à la fin de cette année les banques belges qui soutiendront les paiements instantanés. La norme européenne fixe d’ores et déjà un délai de traitement de 10 secondes, avec un plafond de 15.000 EUR par transaction. Cela semble particulièrement attrayant et prometteur en théorie, mais les banques et les entreprises vont à présent devoir rivaliser d'innovation pour y répondre.

Votre avis nous intéresse

Veuillez intoduire vos initiales.

Veuillez rédiger un commentaire.

Soyez le premier à ajouter un commentaire.

Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
et on vous rappelera!