L'ABC de la BCE

La Banque centrale européenne ne cesse de défrayer la chronique. Mais quel est le rôle de cette institution financière? Et comment ses décisions influencent-elles votre portefeuille? 
  • 10 novembre 2016
Het abc van de ECB

Qui est la Banque centrale européenne?

La Banque centrale européenne (BCE) n'a cessé de défrayer la chronique ces derniers mois. Tous les regards sont tournés vers la 'grosse artillerie' mise en place par le président Mario Draghi afin de stimuler la croissance économique dans la zone euro. Mais pourquoi ces tours de passe-passe avec les taux de refinancement, les taux de dépôt et l'assouplissement quantitatif? Et quelles autres ficelles financières cette institution tire-t-elle? Nous vous l'expliquons en détail.

Nous sommes en juin 1998. La Banque centrale européenne (BCE) voit le jour six mois avant l'introduction de l'euro dans initialement 11 – et aujourd'hui 19 – États membres de l'Union européenne.

Deux taux d'intérêt européens

L'institution est en charge de la politique monétaire de la zone euro, de manière totalement indépendante, mais en tandem avec les différentes banques nationales. Son ambition: garantir la stabilité des prix et le pouvoir d'achat dans la zone euro. La BCE gère cette politique à l'aide de deux taux d'intérêt européens: le taux refi et le taux de dépôt. Le premier est payé par les établissements financiers qui empruntent de l'argent à l'organisme, le second leur est versé pour l'épargne qu'ils lui confient.

La BCE dispose également du droit exclusif d'émettre des billets de banque et de battre la monnaie dans la zone euro et gère les réserves en devises étrangères officielles des pays de la zone. Depuis 2014, elle assure en outre la surveillance des grandes banques dans la zone euro.

Ramener le niveau d'inflation à un niveau sain

Pour garantir la stabilité des prix et le pouvoir d'achat, il faut éviter que l'inflation ou la déflation ne déraille. La BCE vise un niveau d'inflation sain de 1,8% du PIB. Mais c'est là que le bât blesse depuis quelques temps: l'économie européenne connaît une croissance beaucoup trop faible et la déflation pend comme une épée de Damoclès au-dessus de la zone euro.

Pour stimuler l'inflation, la BCE a recours à deux instruments: l'abaissement de ses taux et l'injection massive de capitaux dans l'économie. Les taux d'intérêt européens affichent aujourd'hui un niveau historiquement bas. Avec un taux refi de 0%, les banques empruntent littéralement gratuitement à la BCE. Et le taux de dépôt ? Il a lui aussi chuté récemment sous la barre du zéro, obligeant les banques à payer pour placer leur argent auprès de la BCE. Ces deux mécanismes visent donc à contraindre les banques à faire circuler leur argent au lieu de le thésauriser.

Par ailleurs, la BCE injecte chaque mois jusque 80 milliards d'euros d'argent frais dans l'économie de la zone euro. Non pas en faisant fonctionner la planche à billets à plein régime, mais en rachetant massivement des obligations auprès des banques et des entreprises. Cet assouplissement quantitatif' donne à ces dernières un bol d'oxygène supplémentaire pour octroyer des prêts.

La grosse artillerie rate le coche

Mais aussi impressionnants soient-ils, les deux bazookas de la BCE n'ont guère porté leurs fruits à ce jour. L'inflation de la zone euro continue de flirter avec le niveau zéro et l'actuel cortège de mesures vient déjà à échéance au printemps 2017. La BCE dispose-t-elle d'une artillerie encore plus lourde pour faire lever le vent dans les voiles de l'économie de la zone euro. Devons-nous également nous attendre à un taux de refinancement négatif ? Il est encore trop tôt pour le dire. L'avantage, c'est effectivement qu'emprunter n'a jamais été aussi bon marché. En effet, le nombre de Belges à faire revoir leur crédit hypothécaire n'a jamais été aussi élevé. En outre, certains empruntent aujourd'hui déjà à un taux d'intérêt négatif.

En savoir plus sur le train de mesures de la BCE?

Cette vidéo vous l'explique en trois minutes.

Votre avis nous intéresse

Veuillez intoduire vos initiales.

Veuillez rédiger un commentaire.

Soyez le premier à ajouter un commentaire.

Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
et on vous rappelera!