Sites de seconde main: comment reconnaître les arnaques?

Vous achetez et vendez parfois sur des sites de seconde main? Dans ce cas, faites attention aux fraudeurs. Nous vous donnons quelques exemples et conseils afin d’éviter de tomber dans leur piège.
  • 28 avril 2021

Attention aux arnaques si vous achetez et vendez sur des sites de seconde main

Acheter et vendre en seconde main est une bonne manière de donner une seconde vie aux objets que leur propriétaire n’utilise plus. C’est également bon pour l’environnement, car ces objets ne finiront pas inutilement à la décharge. Mais il convient de prendre quelques précautions si ces transactions se font sur internet, car les fraudeurs sont à l’affût.

4 exemples d’arnaques sur les sites de seconde main

Voici les types de fraudes que vous pourriez rencontrer sur les sites de seconde main. Les 4 exemples ci-dessous vous aideront à ne pas tomber dans le piège:

  • Un acheteur vous contacte sur le site et se montre intéressé par ce que vous vendez. Cette personne ne peut pas venir chercher le produit chez vous car elle habite trop loin. L’acheteur vous demande d’envoyer le produit via un service de livraison connu et vous envoie, pour plus de commodité, un lien vers le site web. Ce lien mène cependant vers une version falsifiée du véritable site web, où le fraudeur pourra se procurer vos données bancaires.
  • Le vendeur d’un produit qui vous intéresse vous demande de payer un acompte pour confirmer la vente ou tester une méthode de paiement. Une fois cet acompte versé, vous n’en avez plus aucune nouvelle. Vous avez ainsi perdu une partie de votre argent sans recevoir aucun produit.
  • Un acheteur joue le rôle de la victime et prétend avoir récemment été arnaqué. Il vous demande donc de prouver votre bonne foi en vérifiant votre IBAN via un site de vérification d’IBAN. Sur ce site, il vous sera demandé de procéder à un petit virement (0,01 EUR). Vous indiquez donc votre numéro de carte et utilisez le lecteur de carte. Ce faisant, vous transmettez vos données bancaires à un fraudeur qui s’en servira pour piller votre compte en banque.
  • Un acheteur vous envoie une capture d’écran sur laquelle vous voyez qu’il vous a transféré l’argent et vous demande d’envoyer le produit tout de suite, celui-ci étant ‘payé’. Mais une telle capture d’écran est facile à reproduire sur Photoshop, vous ne devez donc en aucun cas vous y fier.

Ne vous laissez jamais attirer vers un autre site web et ne croyez aucune excuse quant à des problèmes avec certains moyens de paiement.

Mode opératoire du fraudeur

Comme le révèlent les exemples ci-dessus, un arnaqueur vous attirera la plupart du temps vers un faux site web, souvent identique à celui de votre banque ou d’une autorité officielle. Vous y indiquerez donc vos données bancaires et personnelles en toute bonne foi. Ces faux sites de paiement fonctionnent en surface presque comme les sites authentiques: vous entrez votre numéro de carte, recevez un code pour votre lecteur et saisissez ensuite le code de réponse sur le site. Le criminel n’a besoin que de votre numéro de carte et du code de réponse pour accéder au même moment à votre compte bancaire, d’où il virera immédiatement de l’argent vers son propre compte ou celui d’une mule financière afin d’effacer plus facilement ses traces.

Que faire si vous avez été victime d’une telle arnaque?

Contactez immédiatement Card Stop au 070 344 344 afin d’éviter d’autres abus. Rassemblez ensuite toutes les preuves que vous pourrez trouver, dont une capture d’écran de l’article sur le site web, toutes les infos du vendeur, les messages du fraudeur, etc. Déclarez également votre cas à la police et déposez une plainte. Enfin, signalez l’arnaque au site de seconde main afin qu’il puisse prendre les mesures nécessaires pour protéger les autres utilisateurs. Malheureusement, il sera souvent difficile de récupérer votre argent dans de tels cas, mais il est tout de même recommandé d’en informer votre banque et de discuter avec elle de ce qu’il est possible de faire.

7 conseils pour reconnaître et éviter la fraude sur les sites de seconde main

  1. Les fraudeurs créent généralement un nouveau compte d'utilisateur sur les sites de seconde main. Vérifiez toujours depuis combien de temps la personne à laquelle vous parlez est active sur le site.
  2. Les vendeurs présents sur les sites de seconde main se forgent une réputation. Lisez les évaluations du vendeur sur le site pour voir ce qu’en disent les autres utilisateurs.
  3. Ne vous laissez jamais attirer vers un autre site web. Ne tombez pas dans le piège d’une personne qui dit vouloir vous faciliter les choses en vous envoyant un lien et ne croyez aucune excuse quant à des problèmes avec certains moyens de paiement.
  4. Un acheteur intéressé qui propose plus que le prix demandé est suspect. C’est souvent une manière d’attirer votre attention. Si cela a l’air trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas.
  5. Faites attention aux acheteurs qui vous demandent d’envoyer un produit à l’étranger, par exemple vers un pays d’Europe de l’Est. Généralement, les fraudeurs demanderont à payer via Western Union, MoneyGram ou par chèque.
  6. Ayez de préférence un contact téléphonique.
  7. Payez uniquement par le biais de services de paiement en ligne fiables, tels que PayPal ou un virement bancaire.

Attention aux autres formes d’hameçonnage

Les arnaques sur les sites de seconde main ne sont évidemment pas la seule manière utilisée par les fraudeurs pour mettre la main sur votre argent. Ils passent par toutes sortes de formes d’hameçonnage pour essayer de voler votre épargne. Chez Rabobank.be, nous prenons ce problème très au sérieux et vous aidons à offrir le plus haut degré de protection à votre épargne. Mais attention, là encore, les fraudeurs essaieront de vous abuser. Regardez ici quelques exemples d'hameçonnage où les fraudeurs se font passer pour votre banque de confiance.

En cas de doute sur l’authenticité d’un message de Rabobank.be, contactez notre service clients et transférez l’e-mail suspect à phishing@rabobank.be. Dans tous les cas, ne partagez jamais vos données personnelles, comme votre code PIN et votre numéro d’utilisateur, et n’envoyez jamais votre digipass.

Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
Enregistrez votre numéro de téléphone et nous vous rappelons au plus vite possible.

Attention

Vous êtes resté inactif pendant un certain temps sur le site sécurisé. Votre session se terminera dans peu secondes

Attention

Il y a encore des virements non signés dans votre enveloppe. Signez directement votre enveloppe ou déconnectez-vous et signez vos virements ultérieurement.