Qu’est-ce que la fraude à la demande d’aide et comment la reconnaître?

Un proche vous envoie un message vous demandant de l’aider rapidement en lui envoyant un peu d’argent. On veut bien sûr toujours aider ses proches, mais comment savoir s’il s’agit bien de l’un d’entre eux?
  • 17 février 2021

Un proche qui vous demande une aide urgente? Attention à la fraude!

Connaissez-vous la fraude à la demande d’aide? Quelqu’un se fait passer pour un proche et vous demande de l’argent en urgence. Vous transférez cet argent vers un compte dont il vous indique le numéro ou cliquez sur un lien. Il s’avère ensuite qu’un fraudeur vous a arnaqué et que vous avez perdu votre argent. Ce phénomène prend de l’ampleur depuis la mi-2020 et vise essentiellement les seniors.

Quelques exemples typiques

  • Fraude sur WhatsApp

    Imaginez que votre (petite-)fille vive en kot et que vous receviez d’elle un message sur WhatsApp depuis un nouveau numéro. Elle a fait tomber son téléphone dans les toilettes et vous demande de lui virer de l’argent pour en acheter un nouveau. Bien sûr, vous voulez l’aider au plus vite, car elle est en plein milieu de ses examens, et qui peut encore se passer d’un GSM?

  • Fraude par SMS

    Votre meilleur ami vous demande par SMS de payer pour lui une facture au montant assez élevé. Cela doit être fait aujourd’hui, sans quoi il écopera d’une grosse amende. Il vous promet de vous rembourser le plus vite possible.

  • Fraude par e-mail

    Une amie vous envoie un e-mail indiquant qu’elle a été volée à Madrid et a tout perdu: son GSM comme ses cartes bancaires. Elle vous demande de lui envoyer de l’argent pour acheter un billet de retour.

fraude à la demande d’aide

La crise du coronavirus crée de nouvelles opportunités pour les escrocs. Nous nous voyons moins en personne et entretenons davantage le contact par le biais des applications et des réseaux sociaux.

Une fraude en plein essor qui vise surtout les personnes âgées

Depuis la seconde moitié de 2020, la fraude à la demande d’aide est en plein essor. Les médias se sont mis à relayer chaque semaine des messages de victimes, et le seul parquet d’Anvers a enregistré jusqu’à 100 nouveaux cas au mois d’octobre 2020. La crise du coronavirus crée de nouvelles opportunités pour les escrocs. Nous nous voyons moins en personne et entretenons davantage le contact par le biais des applications et des réseaux sociaux. Les personnes âgées sont les premières visées, mais les plus jeunes ne doivent pas non plus sous-estimer le professionnalisme de ces fraudeurs. La fraude peut toucher chacun d’entre nous.

Que faire si vous avez été victime de fraude (à la demande d’aide)?

Ils récupèrent d’une manière ou d’une autre le nom d’utilisateur et le mot de passe d’un compte de réseau social ou hackent une appli ou une adresse e-mail. Ils vous y trouvent comme contact, vous approchent par téléphone (via une appli ou par SMS) avec un numéro inconnu et se font passer pour quelqu’un que vous connaissez. Une autre possibilité est de vous contacter avec un numéro ou profil de réseau social connu, auquel cas on a hacké l’appareil de cette personne. Parfois, ils reprennent même le ton et le style de la personne hackée pour mieux vous convaincre.

Que faire si vous avez été victime de fraude (à la demande d’aide)?

  • Appelez CardStop au 070 344 344.
  • Contactez votre banque.
  • Déposez une plainte à la police ou sur le site meldpunt.belgie.be.

Soyez sur vos gardes

  • Un message d’un proche reçu via un nouveau numéro inconnu? C’est suspect, même s’il y a sa photo.
  • Ne transférez jamais d’argent sans avoir parlé de vive voix avec votre proche.
  • Appelez votre proche au numéro que vous connaissez pour vérifier qu’il ou elle a vraiment un problème.
  • Posez une question à laquelle seuls vous 2 avez la réponse. Si vous ne recevez pas de réponse correcte, il s’agit d’une fraude. Mais attention, les fraudeurs ont parfois accès à vos conversations virtuelles. Assurez-vous donc de poser une question à laquelle ils ne trouveront pas de réponse.
  • On insiste fortement pour que vous payiez rapidement? C’est suspect!
  • Un lien de paiement bizarre: ne cliquez pas et ne payez pas! N’effectuez des paiements que via le site ou l’appli de votre banque.
  • N’utilisez pas le digipass de la banque avec un lien bizarre!

Attention également aux autres formes d’hameçonnage

La fraude à la demande d’aide n’est évidemment pas la seule manière utilisée par les fraudeurs pour mettre la main sur votre argent. Ils passent par toutes sortes de formes d’hameçonnage pour essayer de voler votre épargne. Chez Rabobank.be, nous prenons ce problème très au sérieux et vous aidons à offrir le plus haut degré de protection à votre épargne. Mais attention, là encore, les fraudeurs essaieront de vous abuser. Regardez ici quelques exemples d'hameçonnage où les fraudeurs se font passer pour votre banque de confiance. En cas de doute sur l’authenticité d’un message de Rabobank.be, contactez notre service clients et transférez l’e-mail suspect à phishing@rabobank.be. Dans tous les cas, ne partagez jamais vos données personnelles, comme votre code PIN et votre numéro d’utilisateur, et n’envoyez jamais votre digipass.

Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
Enregistrez votre numéro de téléphone et nous vous rappelons au plus vite possible.

Attention

Vous êtes resté inactif pendant un certain temps sur le site sécurisé. Votre session se terminera dans peu secondes

Attention

Il y a encore des virements non signés dans votre enveloppe. Signez directement votre enveloppe ou déconnectez-vous et signez vos virements ultérieurement.