Pourquoi CurieuzeNeuzen in de Tuin suscite un tel intérêt

L’enquête sur les sols de CurieuzeNeuzen en Flandre compte plus de 50.000 inscriptions. Pourquoi attire-t-elle tant de gens?
  • 25 février 2021

L’enquête sur les sols de CurieuzeNeuzen en Flandre suscite un intérêt massif

Plus de 50.000 CurieuzeNeuzen (‘nez curieux’) se sont portés candidats pour cartographier la chaleur et la sècheresse en Flandre: un succès renversant. 5.000 d’entre eux pourront planter un capteur dans leur jardin. Ce capteur renverra en temps réel et de façon totalement automatique les résultats mesurés aux scientifiques de l’Université d’Anvers. Ceci nous fournira une véritable mine d’informations sur la chaleur et la sècheresse en Flandre.

Photo: An Van Gijsegem

Une enquête sur la chaleur, la sècheresse et le CO2

Les scientifiques veulent répondre à ces 3 questions:

  • Dans quelle mesure votre jardin est-il rafraîchissant?

    Les arbres et les plantes créent une climatisation naturelle. Les revêtements comme ceux que l’on trouve en ville font grimper la température.

  • À quel point votre jardin retient-il l’eau de pluie?

    L’herbe longue retient mieux l’eau qu’un gazon tondu à ras.
  • Dans quelle mesure votre jardin stocke-t-il le carbone ou le CO2?

    Les arbres et les plantes assimilent une partie du CO2 que nous émettons. On peut en mesurer le niveau à l’aide d’un échantillon de sol.

Pourquoi l’initiative CurieuzeNeuzen in de Tuin est-elle si populaire?

CurieuzeNeuzen, ce sont des personnes comme vous et moi qui remarquent des changements dans leur jardin et à l’extérieur. Les records de chaleur et de sècheresse se succèdent depuis quelques années. Des endroits se dessèchent dans le gazon et, pendant les vagues de chaleur, les arbres perdent leur feuillage prématurément. L’intérêt massif du public pour ce projet prouve que ce phénomène préoccupe de nombreuses personnes. Elles veulent savoir comment leur jardin se porte. Que peuvent-elles faire pour que leur jardin reste frais pendant une vague de chaleur? Les mêmes questions se posent également à plus grande échelle, notamment pour les parcs, champs et réserves naturelles. Comment mieux les protéger de la sècheresse?

En outre, beaucoup de gens apprécient et trouvent intéressant d’avoir l’opportunité de participer à une enquête scientifique pour laquelle ils devront simplement être dans leur jardin. Ils pourront eux‑mêmes prélever un échantillon puis en observer le résultat. En résumé, une activité aussi utile qu’agréable.

Un capteur de gazon intelligent

Jardin domestique ou citadin, aire de jeux avec pelouse, propriété publique ou jardin d’entreprise, tous les jardins disposant d’une pelouse pouvaient participer. La seule condition est que le capteur reste dans le sol pendant 6 mois, d’avril à fin septembre 2021. Début avril, chaque participant prendra un échantillon de son sol et l’enverra à l’Université d’Anvers, initiatrice et force motrice de ce projet.  Le labo y déterminera de quel sol il s’agit (sable/limon/argile) et quelle quantité de CO2 il contient.

Le capteur mesurera automatiquement la température et l’humidité du sol en envoyant des signaux électriques, l’humidité étant plus conductrice que l’air.

Photo: An Van Gijsegem

95% de notre alimentation provient du sol, et c’est pourquoi un sol sain est d’une importance si capitale.

Pourquoi Rabobank.be s’associe-t-elle avec plaisir à ce projet?

L’intérêt suscité par CurieuzeNeuzen in de Tuin est pour le moins encourageant aux yeux de Rabobank.be, l’un des partenaires de cette initiative. En tant que banque coopérative, le Groupe Rabobank investit depuis des années dans des projets intelligents et entreprises innovantes au sein du secteur agroalimentaire. Or, c’est dans ce secteur que l’impact de la chaleur et de la sècheresse se ressent le plus.

95% de notre alimentation provient du sol, et c’est pourquoi un sol sain est d’une importance si capitale. Ce n’est qu’en innovant et en travaillant ensemble que nous parviendrons à assurer la sécurité alimentaire de nos enfants et la survie de notre planète.

Une enquête comme celle de CurieuzeNeuzen in de Tuin ne peut que contribuer à cet objectif. C’est pourquoi nous sommes si heureux de constater que cette problématique préoccupe le public, et nous avons hâte de découvrir avec lui les premiers résultats. Nous les partagerons volontiers avec vous, ainsi que quelques conseils et astuces pour mieux faire face aux effets des étés de plus en plus chauds et secs.

 
 

Photos: An Van Gijsegem

Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
Enregistrez votre numéro de téléphone et nous vous rappelons au plus vite possible.

Attention

Vous êtes resté inactif pendant un certain temps sur le site sécurisé. Votre session se terminera dans peu secondes

Attention

Il y a encore des virements non signés dans votre enveloppe. Signez directement votre enveloppe ou déconnectez-vous et signez vos virements ultérieurement.