Apprenez à déjouer les tours de votre supermarché

Quand vous faites vos courses au supermarché, vous êtes constamment incités à acheter. Les supermarchés ont pour cela plus d’un tour dans leur sac. Découvrez 7 astuces des supermarchés pour vous faire dépenser plus d’argent.
  • 14 décembre 2020
 
 
 
Pas facile d’estimer correctement la valeur réelle d’un produit quand vous êtes face à une telle quantité de marchandises différentes.

7 astuces des supermarchés pour vous pousser à dépenser plus

Vous prévoyez de faire vos courses au supermarché du coin ce soir? Soyez sur vos gardes. Il existe en effet de fortes chances que votre supermarché utilise différentes astuces pour vous inciter à dépenser davantage. Déjouer ces méthodes peut s’avérer avantageux pour vous.

  1. La taille du caddie

    À l’entrée de la grande surface, en plus des caddies classiques, vous trouverez généralement des modèles XL. Un élément très trompeur, car vous penserez qu’un grand caddie est plus pratique, alors qu’en réalité il vous incitera à faire des dépenses inutiles. Si le caddie est plus grand, vous aurez en effet moins l’impression qu’il se remplit un peu trop vite.

  2. Shopping au rythme de la musique

    Inconsciemment, vous faites vos courses au rythme de la musique de fond. C’est la raison pour laquelle les baffles des supermarchés diffusent des morceaux calmes, à faible volume, histoire de vous ralentir. La musique diffusée à plein tube accroît votre niveau de stress et réveille votre instinct de fuite. Si vous êtes serein(e), vous resterez plus longtemps dans le magasin et achèterez par conséquent davantage. Les titres musicaux peuvent également influencer vos décisions d’achats. Vous entendez un morceau italien? Direction le rayon pâtes et vins.

  3. Le stress du choix

    Il vous est déjà certainement arrivé de vous tenir devant un rayon et de vous dire en soupirant : « Comment choisir? ». Ce stress du choix est très reconnaissable et est souvent considéré comme une conséquence naturelle de notre société capitaliste. Pourtant, il résulte d’un phénomène intentionnel. Pas facile en effet d’estimer correctement la valeur réelle d’un produit quand vous êtes face à une telle quantité de marchandises différentes. Et comme vous n’avez pas le temps ou l’envie de prendre racine, vous aurez tendance à acheter un produit qui n’offre pas le meilleur rapport qualité/prix.

  4. L’agencement des produits dans les rayons

    Les supermarchés disposent généralement les produits qu’ils veulent le plus vendre à hauteur des yeux. Ce que l’on voit en premier lieu aura également le plus de chances de se vendre. Les produits bon marché se trouvent systématiquement tout en bas ou tout en haut. La plupart des gens en sont conscients, mais ils tombent tout de même dans le panneau.

  5. L’emplacement des rayons

    Les supermarchés ressemblent parfois à un dédale d’allées remplies de manière aléatoire, alors que la disposition des rayons est rigoureusement pensée. Dans la plupart des magasins, la visite commence par le rayon frais. La fraîcheur, les couleurs des produits tels que les fruits et légumes influencent non seulement votre humeur, mais suscitent aussi l’impression que ce magasin répond à vos attentes. Les rayons de produits laitiers et de marchandises essentielles pour cuisiner se trouvent généralement tout au fond. Le supermarché sait que ce sont des articles prisés et fait donc en sorte que vous déambuliez d’abord parmi tous les autres rayons dans l’espoir de vous faire acheter davantage. Enfin, vous arrivez à la caisse où vous attendent de plus petits articles, faciles à déposer sur le tapis. C’est d’ailleurs à cet endroit que se déroulent la plupart des achats impulsifs.

  6. 2+1 gratuit et autres bonnes affaires

    Votre supermarché vous fait parfois acheter plus que ce dont vous avez besoin. « 2+1 gratuit! » ou « 50% sur le 2e article! »… Cela peut sembler une bonne affaire, mais est-ce toujours le cas? Vous bénéficiez certes d’une réduction, mais parfois sur un produit que vous n’utiliserez qu’une seule fois. Quelle est donc la valeur de la réduction s’il s’agit d’un produit dont vous ne voulez finalement pas? Nous sommes plus enclins à acheter à la vue du mot « réduction » car nous voulons nous aussi profiter de l’aubaine et ne pas nous sentir exclu(e). De plus, la réduction porte souvent sur un produit qui s’associe bien avec d’autres articles, que le magasin entend également vous faire acheter. Une réduction sur la bière? Soudain, les chips vous font eux aussi de l’œil.

  7. Goûter c’est acheter

    Ah ces stands de dégustations gratuites! Une assiette de biscuits, un petit verre de vin, un morceau de fromage… Ce n’est tout de même pas une catastrophe si vous en prenez un? Cela vous met de bonne humeur, vous avez peut-être découvert quelque chose de nouveau, et même si vous n’êtes pas fan, vous avez quand même eu droit à une dégustation gratuite. Idem au rayon frais et à l’odeur du pain, qui joue également sur votre humeur. Plus encore, cela réveille un principe bien connu en psychologie sociale: le besoin de réciprocité. On est plus disposé à faire quelque chose pour quelqu’un si cette personne a d’abord fait quelque chose pour nous. Vous vous sentez donc « redevable » à son égard. Typique du supermarché!

 

Astuces des supermarchés

 

En résumé, en prenant conscience de ces petites astuces utilisées par les supermarchés, vous parviendrez mieux à vous concentrer sur les produits que vous souhaitez réellement acheter et vous épargnerez plus facilement. Une belle situation de win-win!

Plus d'astuces ou d'informations intéressantes?

Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
Enregistrez votre numéro de téléphone et nous vous rappelons au plus vite possible.

Attention

Vous êtes resté inactif pendant un certain temps sur le site sécurisé. Votre session se terminera dans peu secondes

Attention

Il y a encore des virements non signés dans votre enveloppe. Signez directement votre enveloppe ou déconnectez-vous et signez vos virements ultérieurement.