Quel type d’épargnant êtes-vous?

Il est toujours intéressant de comprendre votre comportement d’épargne car vous pourrez ainsi le rectifier si vous l’estimez nécessaire et vous rapprocher de votre argent. Cela peut aussi en dire long sur votre personnalité.
  • 29 septembre 2020

Votre comportement d’épargne dépend-il (uniquement) de votre personnalité?

Votre comportement d’épargne peut en effet dépendre en partie de votre personnalité. C’est ce qu’il ressort d’études en économie et psychologie. Bien entendu, il faut préciser qu’une personnalité ne peut influencer le comportement d’épargne que si la personne en question est effectivement en mesure d’épargner, ce qui n’est pas toujours le cas. Certains facteurs sociodémographiques jouent inévitablement aussi un rôle dans votre façon d’épargner. D’après une étude récente (Gerhard, Gladstone & Hoffman, 2018), outre la personnalité, cinq autres facteurs clés déterminent en grande partie notre comportement d’épargne:

  • Connaissances financières
  • Maîtrise de soi
  • Optimisme
  • Avis sur l’épargne·     
  • Promotion contre prévention

Il y a ainsi de fortes chances que vous épargniez de façon soutenue et ciblée si vous possédez des connaissances financières poussées, ou que vous épargniez moins pour votre avenir si vous êtes très optimiste. Si vous êtes doté(e) d’une grande maîtrise de soi, vous aurez tendance à épargner car vous serez moins enclin(e) aux achats spontanés, mais si vous estimez qu’être économe et épargner empêchent de profiter de la vie, vous ferez probablement le contraire. Enfin, le comportement d’épargne dépend de votre motivation; souhaitez-vous générer des bénéfices financiers de votre épargne (promotion) ou plutôt éviter les pertes financières (prévention)? Comme vous pouvez le voir, outre votre personnalité, divers facteurs complémentaires déterminent votre profil d’épargne.

Que faut-il entendre par personnalité?

Si l’on part du principe selon lequel notre personnalité peut influencer notre comportement d’épargne, il faut commencer par définir nos traits de personnalité. De manière générale, on distingue 5 grands traits de personnalité en psychologie, les Big Five, qui sont classés comme des paires opposées. Gerhard, Gladstone et Hoffman les distinguent eux aussi comme suit:

  • Instabilité contre stabilité émotionnelle
  • Personnalité extraverti(e) contre introverti(e)
  • Ouverture contre fermeture à l’expérience
  • Personnalité ordonnée contre laxisme
  • Convivialité contre animosité

Au sein de ces dimensions de notre personnalité, on note l’ensemble des traits de personnalité mineurs comme anxieuse, chaleureuse, ambitieuse, etc.

Comment votre personnalité influence-t-elle votre comportement d’épargne?

Pour cet article, nous nous sommes basés sur l’étude de Mosca et McCrory publiée en 2016 dans l’Irish Longitudinal Study on Ageing (TILDA). Cette étude portait sur la correspondance entre ces dimensions de la personnalité chez des couples de seniors en Irlande et leur comportement d’épargne. Il est entre autres apparu clairement qu’une personnalité extravertie et émotionnellement stable peut être associée à un comportement d’épargne prononcé et qu’une personnalité ordonnée tendra vers une épargne accrue. La convivialité et l’ouverture aux expériences sont en revanche moins importantes pour le comportement d’épargne.

Quel type d’épargnant êtes-vous?

Maintenant que vous savez que les traits de personnalité peuvent influencer le comportement d’épargne, vous avez peut-être envie de savoir si cette théorie s’applique également à vous. Nous avons dressé ci-dessous plusieurs profils d’épargne avec lesquels vous pouvez vous comparer. Quel est l’épargnant auquel vous vous identifiez le plus?

1. L’épargnant serein

N’épargne que s’il le faut vraiment. Il veut avant tout profiter de la vie et dépenser. Ces personnes ne possèdent généralement qu’un seul compte d’épargne et s’y intéressent rarement. S’il leur reste quelque chose à la fin du mois c’est tant mieux, sinon ce sera pour le mois prochain. Un ordre permanent de leur compte à vue vers leur compte d’épargne? Très peu pour eux.

Personnalité possible: instable émotionnellement, extravertie, laxiste.

2. L’épargnant pour les contretemps

Épargne chaque mois, parfois au début, parfois à la fin, surtout selon le principe ‘une poire pour la soif’ et se préoccupe peu d’objectifs d’épargne, mais ose néanmoins disposer de plusieurs comptes d’épargne, souvent auprès de deux banques différentes. L’idée est que s’il lui arrive quelque chose, cela compensera.

Personnalité possible: instable émotionnellement, plutôt introvertie, ordonnée.

3. L’épargnant loyal

Préoccupé par son avenir, il épargne autant que possible, le plus rapidement possible, mais en plaçant tout sur un seul compte auprès d’une seule banque (familiale) sûre et fiable. Cet épargnant place immédiatement les extras comme le pécule de vacances ou les bonus sur ce compte d’épargne. Il évite les dépenses et épargne de préférence dès qu’il perçoit ses revenus au début du mois, souvent via un ordre permanent.

Personnalité possible: stable émotionnellement, introvertie ou extravertie, ordonnée.

4. L’épargnant tourné vers l’avenir

S’est fixé plein d’objectifs d’épargne qu’il veut réaliser dans un délai déterminé. Il possède pour cela plusieurs comptes d’épargne et ce, souvent auprès de différentes banques. Il épargne au début du mois via un ordre permanent et n’a pas peur de couper dans ses dépenses car il sait exactement ce qui l’attend. Cet épargnant dispose aussi généralement d’une bonne vue d’ensemble de ses finances.

Personnalité possible: stable émotionnellement, extravertie, ordonnée.

Vous pouvez changer votre comportement d’épargne

Vous avez trouvé le profil d’épargne qui vous correspond le plus? Vous devriez dans ce cas disposer d’une image claire de votre propre comportement d’épargne. La question que vous pouvez vous poser est de savoir si vous êtes satisfait(e) de votre comportement d’épargne ou pas. Si ce n’est pas le cas, il n’est pas trop tard pour changer. Tout ne dépend en effet pas de votre personnalité.

Mettre régulièrement une certaine somme de côté peut sembler effrayant, mais cela peut vous aider à déterminer un montant réaliste pour vous. Il peut donc aussi s’agir d’un petit montant. Si vous n’aimez pas reporter à plus tard et souhaitez changer cela, vous devriez envisager un ordre d’épargne automatique au début du mois. L’argent sera déjà sur votre compte d’épargne avant que vous puissiez le dépenser.

De plus, en épargnant chez Rabobank.be, vous contribuez entre autres à notre objectif: un monde meilleur et une planète vivable pour tous.

 
 

À lire:

  • Gerhard, P., Gladstone, J.J., & Hoffman, A. (2018). Psychological characteristics and household saving behavior: The importance of accounting for latent heterogeneity.
  • Mosca, I., & McCrory, C. (2016). Personality and wealth accumulation among older couples: Do dispositional characteristics pay dividends?

Bronnen:

Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
Enregistrez votre numéro de téléphone et nous vous rappelons au plus vite possible.

Attention

Vous êtes resté inactif pendant un certain temps sur le site sécurisé. Votre session se terminera dans peu secondes

Attention

Il y a encore des virements non signés dans votre enveloppe. Signez directement votre enveloppe ou déconnectez-vous et signez vos virements ultérieurement.