Les 4 piliers de pension: l’importance d’une épargne diversifiée

Une fois à la retraite, vous aspirerez surtout à en profiter, l’esprit serein. La pension légale ne suffira pas pour cela. Les autres piliers de pension méritent également votre attention. Ne sous-estimez pas l’importance de l’épargne non fiscale dans ce cadre. 
Et que pouvez vous faire pour épargner?
  • 25 septembre 2019

Mypension.be: suivez votre pension

Connaissez-vous le montant de votre future pension légale? N’êtes-vous pas trop optimiste à son sujet? Sur mypension.be, quelques clics suffisent pour savoir quand vous pourrez prendre votre pension et en connaître le montant. Pour bon nombre de personnes, il s’agit d’un appel à réagir. Non seulement quant au nombre d’années à travailler, mais aussi, et surtout, en ce qui concerne le montant de la pension légale.

Quelles sont les possibilités pour vous constituer une pension? Comment créer un mix équilibré entre ces piliers de pension? Et comment épargner pour votre pension de manière fiscalement avantageuse?

Le 1er pilier de pension: la pension légale

Saviez-vous que beaucoup de personnes doivent se contenter d'à peine 1 000 euros de pension? Notre pays est ainsi à la traîne par rapport à ses voisins. Le montant de votre pension légale, que vous constituez au cours de votre carrière professionnelle, dépend de votre statut (fonctionnaire, salarié ou indépendant), de la durée de votre carrière et de votre composition familiale.

Quand on sait que le revenu net moyen d’un travailleur belge s’élève à 2.100 euros, il est évident que la pension légale ne suffira pas à la plupart des gens pour vivre confortablement. Heureusement, il existe d’autres possibilités pour compléter votre pension.

 
Près de 75 % des employeurs ont souscrit un plan de pension complémentaire pour leurs salariés. Depuis 2019, les travailleurs peuvent aussi épargner eux-mêmes pour une pension libre complémentaire.

Le 2e pilier de pension: la pension complémentaire

Votre employeur (ou votre secteur d’activité) peut constituer une pension complémentaire pour vous. Ce montant s’ajoutera à celui de votre pension légale.

Près de 75 % des employeurs souscrivent un plan de pension complémentaire pour leurs salariés, en versant une prime mensuelle ou annuelle. Ce plan est assuré   par un organisme de pension. On parle d’assurance de groupe si cette formule est souscrite auprès d’un assureur ou de fonds de pension si l’employeur se charge lui-même de la gestion.

En 2019, une nouveauté majeure a vu le jour. Si votre employeur n’offre pas de plan de pension complémentaire, vous pouvez épargner vous-même pour une pension libre complémentaire pour travailleurs (PLCT). Une mesure clé, car elle permet à de nombreux salariés, laissés pour compte jusqu’à présent, de se constituer un bas de laine pour leurs vieux jours.

Si vous travaillez sous statut d’indépendant, vous avez la possibilité d’investir dans une pension complémentaire via la pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI). Les fonctionnaires statutaires n’ont quant à eux pas accès au 2e pilier de pension, car ils constituent déjà une pension légale relativement élevée durant leur carrière.

Le 3e pilier de pension: l’épargne-pension

Ce pilier a été mis en place en 1986 et est accessible à tous (personnes actives ou non). Actuellement, deux travailleurs belges sur trois ont une épargne-pension. L’État encourage vivement cette formule par le biais d’un avantage fiscal. Le montant maximal des versements pour 2019 est fixé à 980 euros, avec un avantage fiscal de 30%, ou à 1.260 euros, avec un avantage fiscal de 25%. 

Le 4e pilier de pension: l’épargne individuelle

Votre compte d’épargne classique constitue également un instrument optimal en vue d’augmenter votre capital-pension. Ce pilier est généralement sous-estimé. C’est dommage, car un compte d’épargne est une manière de procéder simple, sûre et accessible.
Vous épargnez en outre en fonction de votre patrimoine, le montant que vous voulez et à votre rythme. Votre épargne reste disponible et vous bénéficiez d’un avantage significatif: l’argent que vous retirerez ne sera pas imposé. 

L’épargne non fiscale sur un compte d’épargne classique est une habitude pour bon nombre de personnes. On économise pour un voyage, des études, acquérir une habitation… Mais c’est aussi une formule d’épargne parfaite et sans risque pour plus tard, à l’issue de votre carrière professionnelle. Quand vous prendrez votre pension, vous disposerez d’une coquette somme qui viendra compléter chaque mois votre pension légale. Comme vous aurez vu grandir peu à peu cet argent au fil des année, vous y serez habitué et vous risquez peu de l’utiliser pour un gros achat important. Vous disposerez en outre d’un petit extra mensuel à votre pension. Un complément important de votre pension donc, dépourvu de risques et sans frais supplémentaires. 

Vous aimeriez en savoir plus? Frida Deceunynck, journaliste financière, vous explique l’importance du 4e pilier de pension.

 

Votre avis nous intéresse

Veuillez intoduire vos initiales.

Veuillez rédiger un commentaire.

Soyez le premier à ajouter un commentaire.

Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
Enregistrez votre numéro de téléphone et nous vous rappelons au plus vite possible.

Attention

Vous êtes resté inactif pendant un certain temps sur le site sécurisé. Votre session se terminera dans peu secondes

Attention

Il y a encore des virements non signés dans votre enveloppe. Signez directement votre enveloppe ou déconnectez-vous et signez vos virements ultérieurement.