La blockchain, l'avenir du secteur alimentaire?

La blockchain permettra-t-elle bientôt aux consommateurs d’avoir un meilleur aperçu de l'origine et du processus de production de leurs aliments? Les petites entreprises peuvent-elles gagner plus rapidement la confiance des consommateurs grâce à la blockchain? La technologie crée de nombreuses opportunités dans le domaine de la production et de la sécurité alimentaires.
  • 29 avril 2019
Blockchain et production alimentaire
 
 
"La blockchain augmente la transparence sur l'origine, la qualité et la production des produits."

Livre de caisse numérique commun

La blockchain est un moyen électronique de faciliter les transactions entre parties. Celles-ci se déroulent numériquement et les informations relatives à chaque transaction sont stockées dans un ‘bloc’.

Ce bloc est attaché à une 'chaîne' d'autres blocs de données sur les transactions précédentes. Chacun a une copie de cette chaîne et est informé de chaque mouvement. Le système fonctionne un peu comme un livre de caisse commun. 

La plupart des technologies numériques nouvelles dans le secteur agricole ne peuvent être utilisées que dans une partie de la chaîne agroalimentaire : dans les exploitations agricoles, par exemple, ou dans les supermarchés. "Avec la blockchain, cc'est différent", explique Wesley Lefroy, analyste chez RaboResearch. "La technologie peut enregistrer et vérifier chaque transaction de la chaîne. Ainsi, elle augmente la transparence sur l'origine, la qualité et la production du produit." C'est intéressant pour le consommateur, mais tout autant pour les agriculteurs qui veulent jouer un rôle dans l'évolution du marché axée sur le consommateur.

 

Le secteur céréalier travaille avec la blockchain

Des négociants céréaliers tels que CBH, GrainCorp, Cargill et Dreyfus ont lancé des initiatives destinées à tester la blockchain. Chaque transaction de produits céréaliers, chaque donnée financière et spécifique à un produit est enregistrée dans le système de blockchain. Wesley Lefroy: "Grâce à ce livre de caisse numérique partagé, les producteurs ont accès à des informations sur le moment et le lieu d'achat, la demande du marché et les préférences des consommateurs, ce qui leur permet d'adapter leur production à la demande. Inversement, les supermarchés et, dans une certaine mesure, les consommateurs ont ainsi un meilleur aperçu de l'origine des produits."

Les petites entreprises, qui ne bénéficient pas de l’avantage d'image des leaders du marché, peuvent créer de la valeur ajoutée grâce à la transparence de la blockchain. En effet, la confiance dans un produit dépendra moins de la confiance dans une grande marque que des informations disponibles dans la blockchain.

Les avantages de la blockchain

Outre la transparence, la blockchain offre également des avantages en termes d'efficacité. "Il n'est plus nécessaire de vérifier les données provenant de différentes sources, car c’est la technologie qui s’en charge", explique Wesley Lefroy. 

"Un autre avantage de la blockchain est qu'elle élimine les risques de paiement. Lorsqu'une transaction est effectuée dans la blockchain, on vérifie d'abord si l'argent est disponible avant que le transfert physique du produit n'ait lieu. Le transfert et le paiement peuvent donc avoir lieu simultanément."

Harry Smit, Senior Analyst – Farming and Farm Inputs, souligne les avantages potentiels de la blockchain dans le cadre des questions de sécurité alimentaire. «Le rappel de produits peut être effectué beaucoup plus facilement lorsque toute la chaîne est transparente.» En effet, il est parfaitement possible de vérifier quels produits ont suivi la même voie et où un problème est survenu. 

Enfin, la blockchain offre également des opportunités pour le développement de produits et services basé sur l'information. Par exemple, le succès d'un produit pourra être prédit à partir de données. Par conséquent, les modèles d'affaires pourront passer d'un modèle réactif à un modèle prédictif et basé sur le risque.

Quels sont les défis?

Harry Smit: "Pour que la blockchain soit un succès, les processus au sein des entreprises et entre celles-ci doivent d'abord être numérisés et standardisés."

Selon Wesley Lefroy, un autre obstacle à l'introduction à grande échelle de la blockchain est que toutes les parties de la chaîne alimentaire doivent être convaincues de sa valeur ajoutée et que toutes les données numériques doivent être ajoutées de la même manière à la même blockchain.

Mais une fois ces obstacles levés, la blockchain offre une transparence et un nombre incroyable d'opportunités tout au long de la chaîne de valeur alimentaire.

 

Partagez-vous la vision de Rabobank pour un avenir durable?

Votre avis nous intéresse

Veuillez intoduire vos initiales.

Veuillez rédiger un commentaire.

Soyez le premier à ajouter un commentaire.

Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
Enregistrez votre numéro de téléphone et nous vous rappelons au plus vite possible.

Attention

Vous êtes resté inactif pendant un certain temps sur le site sécurisé. Votre session se terminera dans peu secondes

Attention

Il y a encore des virements non signés dans votre enveloppe. Signez directement votre enveloppe ou déconnectez-vous et signez vos virements ultérieurement.