Quel est votre facteur Latté?

Épargner vous paraît compliqué... Pourtant, vous vous achetez un café le matin, un sandwich pour votre repas de midi...
Les petites dépenses ont un gros impact. Connaissez-vous votre facteur Latté? 
  • 05 décembre 2018
Supprimez les petites dépenses qui ne contribuent pas à votre bonheur.

Gagner plus, donc épargner plus?

Les personnes qui n’arrivent pas à mettre de côté attribuent souvent ce problème à leurs revenus.

Pourtant, une étude scientifique a démontré que votre épargne était surtout déterminée par votre façon de dépenser – et non par vos revenus. Le facteur Latté et la théorie du toast à l’avocat de Tim Gurner vous montrent comment faire une différence considérable dans votre budget en supprimant les petites dépenses superflues.

Vous connaissez sans aucun doute l’excuse avancée par beaucoup de gens qui n’épargnent pas: "Il ne me reste plus rien à la fin du mois, mes revenus ne me permettent tout simplement pas d’épargner."

Ce n’est pourtant pas le cas de tout le monde, car quand on gagne plus, on dépense aussi davantage. Votre comportement d’épargne ne s’adapte pas à une augmentation de salaire, mais vos dépenses, oui.

En d’autres termes, un revenu plus élevé ne vous permet pas forcément d’épargner plus. 

Facteur Latté

L’auteur David Bach nomme cela le facteur Latté. Il ne s’agit pas en soi de latté ou de café, mais bien de diverses petites dépenses qui sont tout simplement inutiles. En supprimant ces petites dépenses, vous augmentez votre épargne.

Pour définir votre facteur Latté (ou capacité d’épargne), calculez combien un petit sacrifice peut vous faire gagner. Vous pouvez ainsi remplacer le latté quotidien du bar à café par un petit café chez vous ou au bureau.

Les 5 euros que vous économisez ainsi chaque jour deviennent 150 euros en un mois. C’est votre facteur Latté. 

La théorie du toast à l’avocat

Faut-il pour autant bannir de votre vie chaque petit plaisir? Bien sûr que non.

Ce sont seulement une ou deux petites tentations qui n’apportent rien d’essentiel à votre sentiment de bonheur. Supprimez ces dépenses et vous remarquerez que vous ferez de très nettes économies...

L’agent immobilier australien Tim Gurner va toutefois encore plus loin avec sa théorie du toast à l’avocat. Il s’est retrouvé sous les feux des médias du monde entier après avoir déclaré lors d’une interview que les jeunes qui, aujourd’hui, commandent régulièrement des toasts à l’avocat coûteux pour leur repas de midi font une grave erreur. S’ils mettaient cet argent de côté en toute connaissance de cause au lieu de le dépenser, ils pourraient épargner un budget suffisant pour financer, plus tard, l’apport personnel requis pour l’achat de leur maison. 

Plus tard, il a nuancé ses propos en ajoutant que les jeunes avaient aujourd’hui des standards extrêmement élevés pour leur logement alors qu’ils cédaient à bien des tentations excessives, et donc épargnaient moins.

En outre, l’étude ‘The Ant and the Grasshopper: Understanding Personal Saving Orientation of Consumers’ révèle que si l’on est prêt à payer plus pour un produit, on le fait aussi souvent pour d’autres.

Il ne s’agit donc pas seulement d’un toast à l’avocat, mais aussi du prix d’un smartphone onéreux, d’un repas de midi coûteux, de cafés à emporter...  

Commencez petit

En résistant à certaines tentations, votre impulsivité sera plus facile à contrôler et vous pourrez épargner davantage. Par ailleurs, vous n’avez pas forcément besoin d’épargner des montants considérables.

L’important, bien entendu, est néanmoins que vous ne considériez pas les dépenses que vous supprimez comme une parfaite raison pour acheter autre chose. Des études montrent que nous que nous utilisons souvent ce que nous avons épargné pour justifier certaines autres dépenses.

Il est donc indispensable de faire preuve d’autodiscipline.  

L’autodiscipline n’est pas votre point fort? Au début de chaque mois, mettez de côté sur un compte d’épargne distinct. Vous résisterez ainsi plus facilement à la tentation d’utiliser vos économies pour des dépenses inutiles.   

 

Votre avis nous intéresse

Veuillez intoduire vos initiales.

Veuillez rédiger un commentaire.

Soyez le premier à ajouter un commentaire.

Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
et on vous rappelera!