La pension surestimée,
les soins sous-estimés

Avez-vous la moindre idée de la pension que vous recevrez? Et savez-vous si cela sera suffisant pour maintenir un niveau de vie confortable? Une étude à grande échelle démontre que nous nous trompons sur toute la ligne. Il est grand temps pour un fact-check.
  • 19 octobre 2018
La pension surestimée, ​​​​​​​les soins sous-estimés

La pension: attentes versus réalité

«Les Belges surestiment leur pension.» Voilà ce qu’annonçait un gros titre récent du journal De Tijd suite à une étude à grande échelle menée auprès de 22 000 investisseurs dans 30 pays pour le compte du gestionnaire de patrimoine Schroders et dont les résultats ne sont guère rassurants. 

Plus qu’ailleurs en Europe, les attentes irréalistes des Belges quant à leur pension leur occasionne une sérieuse gueule de bois financière une fois le départ en pension fêté comme il se doit.

Nous, les Belges, pensons avoir besoin de 75 % de notre revenu professionnel pour une pension confortable. Mais en réalité, nous ne recevons que 54 % de notre dernier revenu professionnel. Soit une différence de pas moins de 21%! Du coup, une fois le départ en pension fêté comme il se doit, on se retrouve souvent avec une sérieuse gueule de bois financière. 

Pour comparer : en Europe, cet écart n’est que de 9 %. Il n’est donc pas étonnant que 30 % des Belges pensionnés perçoivent leur pension légale comme insuffisante, contre une moyenne européenne de «seulement» 14%. 

Maintenir son niveau de vie?

C’est une chose que nous surestimions le montant de notre pension. Mais ajoutons à cela que nous sous-estimons largement les coûts de notre subsistance. Nous pensons pouvoir largement nous en sortir avec un tiers de notre pension. Mais en réalité, nous utilisons pour survivre la moitié de notre budget de pension. Voilà qui laisse nettement moins de place aux plaisirs de la vie dont nous comptions profiter.

Épargnons-nous suffisamment?

Une pension moindre et des frais de subsistance plus élevés: selon les spécialistes du patrimoine, il n’existe qu’une seule solution: épargner davantage. Parce que vous ne vous en sortirez pas avec une police d'épargne-pension standard. 
Mais on dirait que c’est plus facile à dire qu’à faire. Épargner, cela ne semble pas si simple. Car, bien que nous estimions devoir épargner en moyenne 11% pour maintenir un niveau de vie confortable une fois pensionnés, le Belge actif met en moyenne de côté (seulement) 9 % de son revenu annuel: c’est le pourcentage d’épargne le plus bas de tous les pays européens… 

Une pension confortable en 3 étapes

Mais alors, comment se préparer une pension réaliste et confortable? En suivant ces 3 étapes, vous êtes sur la bonne voie!

  1. Commencez à épargner tôt
    Faisons un petit calcul. La différence entre notre pension attendue et notre pension réelle est d’environ 450 euros par mois. Cela signifie que vous aurez besoin d’un capital supplémentaire d’environ 100 000 euros une fois pensionné(e). Si vous commencez à épargner dès vos 25 ans, et en tenant compte d’un rendement fictif de 3 %, cela revient à environ 100 euros par mois. Si vous ne commencez qu’à 50 ans, votre effort mensuel devra s’élever à 350 euros. Plus vous commencerez donc à épargner tôt, plus il vous sera facile de réunir le capital nécessaire.
     
  2. Épargnez plus
    Nous avons beau penser être de bons épargnants, nous restons, en moyenne, en deçà du niveau d’épargne de l’Européen moyen. Pour maintenir notre niveau de vie après notre pension, nous devons donc revoir notre comportement d’épargne à la hausse.
    Mais comment faire? Donnez à votre banque un ordre de virement permanent de votre compte courant vers votre compte d’épargne. Vous mettrez ainsi vos économies en sécurité et éviterez les achats impulsifs. Pour créer une barrière physique supplémentaire et vous aider encore davantage, vous pouvez confier vos économies à une banque différente de celle que vous utilisez pour vos opérations quotidiennes. 
     
  3. Informez-vous longuement
    Comment vous assurer que votre argent vous rapporte plus d’argent? Des connaissances financières sont cruciales à cet égard. L’étude menée pour le compte de Schroders révèle l’existence d’une corrélation entre le fait d’être bien informé et s’occuper de ses économies en toute connaissance de cause d’une part, et un niveau de vie confortable après l’âge de la pension d’autre part. 

 

 

 

Sources:

- Schroders
- L'Écho

La solution idéale pour une pension sans soucis? Épargner suffisamment pendant notre carrière professionnelle.

Votre avis nous intéresse

Veuillez intoduire vos initiales.

Veuillez rédiger un commentaire.

Commentaires

Envoyer ce genre de message à un client de plus de 64 ans ! Quel cynisme

P.J.D. 30 octobre 2018

Ayant terminé mos carrières à 80 % les 5 dernières années, mon épouse et moi-même nous sommes déjà habitués et nous recevons une pension de retraite à peu près équivalente à nos salaires. Les enfants ont quitté la maison et nous trouvons nos pensions bien nécessaires pour entretenir l'habitat et payer les soins de santés mal remboursés. N'oublions pas de dire que nous avons toujours épargné le maximum en épargne pension, ce n'est pas si difficile.

L.M. 30 octobre 2018

Bonjour,
Je suis déjà pensionné, je vais avoir 75 ans.
Je ne voit pas comment je pourrais amélioré mon confort de vie.
Bonne soirée
B.R

B.R. 30 octobre 2018

Moi, j 'étais super content de prendre ma retraite et j'en avais super marre du monde actuel de l' entreprise
(maximisation du rendement financier, primauté de le forme sur le fond, développement cancérigène des bullshitjobs ) !! Par contre, je suis étonné que seulement 30 % des retraités belges trouvent que leur pension légale soit trop faible ! (comparons avec l'Allemagne, la France!)

J.P.H. 30 octobre 2018

Comme toujours vous proposez d'investir. Mais vous ne signalez pas que ce capital ne rapporte rien aujourd'hui, sauf si vous prenez le risque de le perdre.

M.D. 30 octobre 2018
Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
et on vous rappelera!