Gaspillage alimentaire en Belgique: chiffres et conseils

Nous jetons chaque année 1,3 milliard de tonnes de nourriture dans le monde. Découvrez en quoi cela nuit au portefeuille, à l’économie et à la planète. Quelle quantité gaspillons-nous en Belgique? Et que pouvez-vous faire pour moins gaspiller chez vous?
  • 28 février 2021
Chaque semaine, nous jetons 1,7 kg de nourriture, souvent encore tout à fait comestible, par famille.

Qu’est-ce que le gaspillage alimentaire et comment s’y attaquer?

Vous avez trop acheté ou préparé? Découvert quelque chose dont la date de péremption est dépassée dans votre frigo?

Nous jetons tous de la nourriture, et même plus que nous le pensons. Selon l’agence alimentaire de l’ONU, la FAO, nous jetons chaque année 1,3 milliard de tonnes de nourriture dans le monde (1). Un scandale lorsqu’on sait que des personnes souffrent de la faim.

La Belgique représente 3,6 millions de tonnes de nourriture gaspillées par an (2), ce qui revient à environ 20 kg par personne et par an en Wallonie (3). Une grande partie de ces aliments est encore tout à fait comestible. Chaque semaine, nous gaspillons environ 1,7 kg de nourriture et boissons par ménage (1).

Que jetons-nous?

À l’échelle mondiale, nous jetons près de la moitié de tous les fruits et légumes produits, soit 45%. Mais 35% de tout le poisson pêché, 30% des céréales cultivées et 20% de la viande et des produits laitiers sont également perdus. En Wallonie, le pain et les pâtisseries sont en première place avec 32%, suivis des fruits avec 26%, puis des sauces, huiles et matières grasses (26%). Les légumes représentent 25%, et les viandes et charcuteries 22%.

Il est intéressant de noter que les personnes de plus de 40 ans ont moins tendance à jeter de la nourriture; ce sont les jeunes (19-24 ans) qui jettent le plus (4).

gaspillage alimentaire

Plus que de la nourriture gaspillée

Le gaspillage alimentaire n’est pas qu’une question de nourriture jetée, c’est également un gâchis de travail, d’eau, d’énergie et de matières premières nécessaires à la production de cette nourriture ainsi qu’à son traitement, son emballage et son transport. N’oublions pas non plus les émissions de gaz à effet de serre inutiles pendant l’ensemble du processus.

Ce gaspillage se fait en outre à chaque phase du processus de production; lors de la culture des légumes, par exemple, une partie de la production est perdue dans les champs. Il en va de même lors du transport, à la criée, dans les magasins, dans les restaurants ainsi donc que chez nous, dans les ménages.

Vérifiez-vous votre frigo avant d’aller faire vos courses?

55% des ménages wallons font une liste de courses. 51% achètent uniquement ce dont ils ont besoin. 49% vérifient les dates sur les produits. 22% planifient les menus de la semaine. Enfin, 25% d’entre eux font l’inventaire de leurs placards et frigo avant d’aller faire leurs courses.

Les femmes ont plus tendance à jeter que les hommes, et les célibataires jettent eux aussi davantage, car ils mangent plus souvent à l’extérieur (4). Les personnes qui achètent de gros emballages parce qu’ils sont en promotion auront plus de chances de devoir jeter de la nourriture.

Pourquoi jetons-nous?

Voici le top 3 des causes de gaspillage alimentaire dans les ménages wallons:

  1. Aliments préparés en trop grandes quantités
  2. La date de péremption des aliments frais était dépassée
  3. Pas eu le temps de manger/boire les aliments (4).

C’est ainsi que des produits parfois non ouverts finissent à la poubelle.

gaspillage alimentaire

Combien ça coûte?

Le gaspillage alimentaire coûte chaque année en moyenne 75 euros par personne (5). Pour un ménage moyen de 2,30 personnes (5), cela revient à 174 euros par an (6).

De bonnes raisons de ne pas gaspiller

Les principales motivations de la plupart des consommateurs pour ne pas jeter de nourriture sont:

  1. Jeter de la nourriture donne un sentiment de culpabilité.
  2. Jeter de la nourriture coûte de l’argent.
  3. Jeter de la nourriture est irrespectueux.

Recyclage à domicile: composter ou nourrir les poules

Heureusement, tout n’est pas simplement jeté à la poubelle. Environ la moitié de nos déchets finissent au bac à compost, en nourriture pour les poules ou pour un animal de compagnie. Ces déchets-là n’ont alors plus besoin d’être ramassés ou traités.

Cuisiner avec des restes et ‘déchets’ de légumes

Beaucoup de ce que nous jetons actuellement est en réalité tout à fait comestible. Prenons l’exemple des feuilles de chou-fleur: elles sont délicieuses rôties au four avec un trait d’huile d’olive. Les pelures de banane peuvent servir à faire un délicieux curry. Quant aux fanes de radis, elles sont parfaites dans une soupe verte.

Des initiatives contre le gaspillage alimentaire

De nombreuses initiatives font leur apparition pour mettre un terme au gaspillage alimentaire, comme par exemple l’appli TooGoodToGo, qui vous indique les restaurants et magasins qui ont des surplus. Vous pouvez aller les récupérer à faible prix, en apportant votre propre emballage. L’appli No Waste surveille ce que vous avez dans votre frigo et vos placards. L’appli Olio vous permet de proposer des surplus à des personnes de votre quartier. Enfin, l’appli Listonic vous aide efficacement pour vos listes de courses.

Conclusion: c’est l’affaire de tous

Il arrive à tout le monde de jeter de la nourriture. Si nous faisons tous un petit effort en cuisine, nous serons en mesure de faire une grande différence, et vous-même le sentirez sur le plan financier. Plus d’argent à placer sur votre compte d’épargne: une véritable situation win-win.

 

gaspillage alimentaire

 

Plus de conseils ou d'informations intéressantes?

 

Sources:

(1) Gustavsson, J., C. Cederberg, U. Sonesson, R. v. Otterdijk, and A. Meybeck. 2011. Global food losses and food waste: extent, causes and prevention. Rome, Italy: Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO)
(2) Roels K. & Van Gijseghem D. (2011) Verlies en verspilling in de voedselketen, Departement Landbouw en Visserij, Afdeling Monitoring en Studie, Bruxelles.
(3) Fédération de l’Industrie Alimentaire. (FEVIA, 2013). Les pertes alimentaires et le gaspillage alimentaire: situation et vision pour l’industrie alimentaire. Consulté sur www.fevia.be
(4) Service public de Wallonie. (IPSOS, 2018). Baromètre de la prévention des déchets ménagers en Wallonie 2018. Consulté sur environnement.wallonie.be.
(5) Une approximation. “En Wallonie, en 2020, le nombre moyen de personnes dans un ménage est de 2,3 individus.” Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique. (Iweps, 2020). Nombre et taille des ménages. Consulté sur www.iweps.be.
(6) Association Wallonne des Eleveurs. (2016). La lutte contre le gaspillage alimentaire. Consulté sur www.awenet.be.

Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
Enregistrez votre numéro de téléphone et nous vous rappelons au plus vite possible.

Attention

Vous êtes resté inactif pendant un certain temps sur le site sécurisé. Votre session se terminera dans peu secondes

Attention

Il y a encore des virements non signés dans votre enveloppe. Signez directement votre enveloppe ou déconnectez-vous et signez vos virements ultérieurement.