Le pack de croissance en Flandre: mode d’emploi

Depuis le 1er janvier 2019, on ne parle plus d’allocations familiales mais bien de « groeipakket » en Flandre. Vous souhaitez une piqûre de rappel sur le fonctionnement du nouveau système? Ou vous aimeriez savoir comment en profiter au mieux? Vous trouverez les réponses à ces deux questions ici.
  • 19 janvier 2020

Les allocations familiales: une épargne supplémentaire pour votre enfant

La naissance d’un enfant est un heureux événement pour sa famille. Mais l’arrivée d’un nouveau-né engendre aussi des frais supplémentaires. Heureusement, les parents ont droit aux allocations familiales. Cette intervention financière des pouvoirs publics flamands vous permet de souffler quelque peu. Peut-être souhaitez-vous mettre ces allocations de côté pour plus tard? Une mise à jour s’impose.

Un coup de pouce financier

L’arrivée d’un bébé est un événement qui se fête. Mais quand la famille s’agrandit, cela implique aussi des dépenses financières supplémentaires. Pas de panique: les parents ont droit à des allocations familiales. Un coup de pouce pour élever votre progéniture. 

Saviez-vous que depuis le 1er janvier 2019, les « allocations familiales » ont été remplacées par le « groeipakket » en Flandre? Il s’agit d’un programme de suppléments familiaux et d’autres interventions financières, sur mesure pour chaque enfant et chaque famille, prévu par le gouvernement flamand.

 
 
Depuis le 1er janvier 2019, chaque enfant reçoit son propre « groeipakket » (le nouveau nom des allocations familiales). Il s’agit d’un ensemble d’interventions financières prévues par le gouvernement flamand.

Avant et après le 1er janvier 2019

Depuis le 1er janvier 2019, chaque enfant reçoit son propre « groeipakket ».

Pour les enfants nés avant le 1er janvier 2019, rien ne change. Les montants que vous percevez actuellement restent les mêmes. Si l’enfant répond à toutes les conditions, vous pourrez également bénéficier d’une aide complémentaire au « groeipakket ».

Les enfants nés après le 1er janvier 2019 (en Flandre) bénéficient automatiquement des conditions du « groeipakket ».

Comment en faire la demande?

Depuis le 1er janvier 2019, les onze caisses d’allocations familiales existantes ont été regroupées en cinq organismes de paiement flamands. Ils veillent à ce que votre famille reçoive ou continue à recevoir un « groeipakket » à temps et complet. Vous avez le choix entre les organismes de paiement suivants: FONS, Infino, KidsLife Vlaanderen, MyFamily et Parentia.

Vous pouvez demander vous-même le « groeipakket » auprès de l’un de ces organismes de paiement. Vous n’introduisez pas la demande? Fons (l’organisme de paiement du gouvernement flamand) vérifiera si votre enfant a droit à cette mesure et vous paiera.

Quels montants?

Chaque enfant bénéficie d’un « groeipakket » sur mesure, en fonction de sa date de naissance.

Le montant de base et le supplément d’âge pour les enfants nés avant le 1er janvier 2019 restent inchangés. Concrètement, les montants (hors supplément d’âge) sont les suivants: 

•    92 euros pour le premier enfant, 
•    170 euros pour le deuxième enfant, 
•    254 euros à partir du troisième enfant. 

Le supplément d’âge est versé à 6, 12 et 18 ans. Les enfants le conservent jusqu’à ce qu’ils n’ouvrent plus de droit aux allocations (max. 25 ans).

Ces enfants peuvent également avoir droit à des suppléments, comme le supplément crèche et garderie, le supplément enseignement et l’éventuel supplément social ou de soin. En août 2019, ils ont également reçu la prime scolaire pour la première fois.

Les enfants nés à partir du 1er janvier 2019 bénéficient directement et entièrement du « groeipakket ». Il se compose d’un montant fixe versé chaque mois pour chaque enfant. Ce montant de base s’élève à 163,20 euros par enfant.

Le « groeipakket » pour une famille avec enfants nés avant et après 2019 se compose donc des « anciens » et des « nouveaux » montants.

Épargner pour votre enfant?

Vous souhaitez épargner (une partie de) ce montant pour les projets futurs de votre enfant? C’est compréhensible. Cette épargne supplémentaire viendra en effet à point nommé plus tard, par exemple pour financer ses études, l’achat d’une voiture ou d’une maison ou le lancement de sa propre activité professionnelle.

Les montants du « groeipakket » sont toujours versés sur un compte à vue, mais vous pouvez facilement les transférer sur un compte d’épargne distinct. Si vous décidez de placer ces montants sur un compte d’épargne sûr, vous devrez choisir de le faire à votre propre nom ou à celui de votre enfant. Vous trouverez d’ores et déjà plus d’explications à ce sujet dans l’article 'Épargner pour un enfant: faites le bon choix.

Un compte d’épargne distinct: quelle bonne idée!

Si vous versez cette épargne sur un compte d'épargne distinct, vous créerez en outre une barrière supplémentaire qui vous empêchera de dépenser impulsivement ces économies. Un compte distinct crée donc une sécurité en plus. Et vous pouvez encore faire fructifier cette épargne en ouvrant un compte d'épargne auprès d’une autre banque que celle que vous utilisez pour vos opérations quotidiennes. Pourquoi? Vous le saurez en lisant l’article ‘Épargner de manière responsable en ouvrant un compte d’épargne auprès d’une deuxième banque’. La sécurité de votre épargne est également garantie grâce au système de garantie des dépôts

Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
Enregistrez votre numéro de téléphone et nous vous rappelons au plus vite possible.

Attention

Vous êtes resté inactif pendant un certain temps sur le site sécurisé. Votre session se terminera dans peu secondes

Attention

Il y a encore des virements non signés dans votre enveloppe. Signez directement votre enveloppe ou déconnectez-vous et signez vos virements ultérieurement.