5 pièges pour votre épargne

D’un point de vue rationnel, il n’y a aucune raison de ne pas épargner. Pourtant, nous n’arrivons souvent pas à épargner pour plus tard, pour notre pension. Qu’est-ce qui nous en empêche? Et comment faire tomber ces barrières? Pour les scientifiques il existe 5 raisons qui font qu’il est si difficile d’épargner pour le futur. 
  • 06 mai 2019
D’un point de vue rationnel, il n’y a aucune raison de ne pas épargner, mais nous nous mettons souvent inconsciemment des bâtons dans les roues.

1. 'Plus tard' nous paraît trop vague

Nous parvenons à nous représenter concrètement les événements proches – comme un dîner de luxe –, tandis que le futur lointain reste abstrait pour notre cerveau. C’est pourquoi il est plus facile de dépenser de l’argent aujourd’hui que d’épargner pour un avenir qui nous est inconnu. Quand est-ce, 'plus tard'? À quoi ressemblera notre vie une fois en pension? L’économiste comportemental Richard Thaler a mis au point une technique pour contourner cet obstacle psychologique. Plus vous parviendrez à rendre ce 'plus tard' concret, plus il vous sera facile d’atteindre vos objectifs en matière d’épargne. 

2. Nous sommes trop optimistes

L’humain est optimiste par nature, et c’est souvent sa force. Mais pour ce qui concerne l’argent, l’optimisme n’est pas toujours un avantage, car il nous conduit au raisonnement erroné voulant que, plus tard, nous gagnerons plus, dépenserons moins et épargnerons davantage. Pour beaucoup d’entre nous, c’est une raison suffisante pour repousser une épargne sur le long terme. La psychologue Claudia Hammond conseille de se débarrasser de ces œillères lorsqu’il s’agit d’épargne. 

3. Nous choisissons la récompense immédiate

Nous préférons dépenser 100 euros aujourd’hui que les mettre de côté et les voir nous rapporter 200 euros plus tard. Les avantages du bénéfice à court terme l’emportent souvent sur notre détermination. Ce 'present bias' (ou biais d’immédiateté) influence notre comportement d’épargne. Heureusement, des études scientifiques apportent des solutions à ce problème. 

4. Nous remettons les choses à plus tard

Nous pensons que nous pourrons épargner davantage plus tard. C’est pourquoi nous préférons reporter, car pourquoi faire maintenant un effort désagréable alors que ce sera plus facile plus tard? De plus, il se peut que nous redoutions les tâches administratives qui vont de pair avec le début d’un nouveau plan d’épargne. Autant de raisons qui poussent les gens à reporter leur épargner. Pour lutter contre cette tendance à la procrastination, vous pouvez par exemple commencer un plan d’épargne en transférant immédiatement une partie de votre salaire vers un compte d’épargne. En effet, comme vous le savez, cette vision positive de l’avenir peut parfois s’avérer trop positive, et il se peut qu’en réalité, vous soyez plus tard confronté(e) à d’autres défis. 

5. Nous manquons de discipline

Avec toutes ces tentations autour de nous, il est parfois difficile de mettre de l’argent de côté. Nous avons l’impression de devoir renoncer à quelque chose pour cela, voire de "perdre" quelque chose. Peu importe l’avantage que nous en tirerons plus tard. Heureusement, il existe des stratégies psychologiques qui peuvent nous aider à résister à la tentation. 

Votre avis nous intéresse

Veuillez intoduire vos initiales.

Veuillez rédiger un commentaire.

Soyez le premier à ajouter un commentaire.

Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
Enregistrez votre numéro de téléphone et nous vous rappelons au plus vite possible.

Attention

Vous êtes resté inactif pendant un certain temps sur le site sécurisé. Votre session se terminera dans peu secondes

Attention

Il y a encore des virements non signés dans votre enveloppe. Signez directement votre enveloppe ou déconnectez-vous et signez vos virements ultérieurement.