De combien pensez-vous avoir besoin plus tard? 

Si vous désirez continuer à profiter de la vie après votre vie active, mieux vaut commencer à épargner le plus tôt possible. À cet égard, Frida Deceunynck souligne l'importance de l'épargne sans avantage fiscal, qui constitue la plus grosse part du gâteau. Est-ce votre cas? 
  • 25 mars 2019
De combien pensez-vous avoir besoin plus tard? 
Frida Deceunynck

Frida Deceunynck

Journaliste financière

Épargner ou dépenser?

Si l'argent ne rapporte plus, ne vaut-il pas mieux le dépenser? Ou bien l'épargne est-elle absolument indispensable pour compléter nos maigres pensions?

Le prestataire de services RH Mercer a soigneusement listé tous les éléments et sorti sa calculatrice. La conclusion est sans appel: si vous voulez assurer votre train de vie dans le futur, un bas de laine reste indispensable. Et l’épargne-pension est en elle-même insuffisante, même en incluant la pension extra-légale que vous recevez de votre patron. 

 

Mercer a fait le calcul pour un employé de 35 ans gagnant aujourd’hui 1.987 euros nets. À l’âge légal de la pension (67 ans), la pension légale couvrira environ 62% du dernier salaire net gagné. Pour combler cet écart, vu le faible niveau actuel des taux d'intérêt, il devra disposer d’un capital de 265.000 euros, soit un montant équivalent à 85 fois son dernier salaire mensuel net (qui, en tenant compte des indexations, sera passé à 3.111 euros). Cette somme est suffisante pour ajouter pendant 19 ans (l'espérance de vie statistique d'une personne de 67 ans), aux taux d'intérêt actuellement en vigueur, un montant mensuel supplémentaire complétant la pension jusqu'à hauteur du dernier salaire net gagné.

Nous avons visualisé l’exemple ci-dessus:
 l'épargne sans avantage fiscal pensions

L'épargne fiscale est insuffisante

Vous comptez avoir réuni ce capital avec votre pension complémentaire d'entreprise et l'épargne-pension réglementée? Vous risquez d'être déçu. Si votre employeur vous verse chaque mois, tout au long de votre carrière, 3% de votre salaire pour une pension complémentaire d'entreprise (*), vous percevrez environ un tiers du capital nécessaire au maintien de votre train de vie. Dans le meilleur des cas (c'est-à-dire si vous versez la contribution déductible maximale à partir de 25 ans), l'épargne-pension réglementée représente environ 20%.

Conclusion: près de la moitié de votre bas de laine doit provenir de l'épargne traditionnelle. Ce qui, au taux d'épargne actuel, nécessite un effort d'épargne de 248 euros par mois pendant 42 ans, estime Mercer. 

Beaucoup sous-estiment l’importance de l'épargne ‘libre’ pour le maintien du train de vie. Certains croient qu'ils n'auront pas besoin d'autant d'argent parce qu'ils pourront se débrouiller avec un revenu moindre après leur pension. Il y a en effet un argument en ce sens: si vos enfants ont quitté la maison et que votre prêt habitation a été remboursé, ce sont quelques gros postes qui tombent pour le budget familial. D'autres espèrent hériter plus tard ou comptent sur la vente d'un bien immobilier ou de leur propre entreprise. 

Mais soyons honnêtes: inversement, les calculs de Mercer peuvent être rattrapés par la réalité. En effet, la vie ne s'en tient pas aux statistiques. Vous vivrez peut-être plus longtemps que ce à quoi vous pouvez vous attendre statistiquement. Pour des raisons de sécurité, il est donc préférable de prévoir un bas de laine pour les coûts qui pourraient survenir. De même, que se passerait-il si une partie de votre argent partait en fumée en cours de route, suite à un revers financier? 

 
"Si vous voulez assurer votre train de vie pour le futur, un bas de laine reste indispensable. Et l’épargne-pension est en elle-même insuffisante."

Épargner et combiner

Si vous voulez être prêt à affronter les revers, les 85 mois de salaire de Mercer restent une directive pratique.

Comment pouvez-vous réunir ce montant? À moins que vous ne puissiez vous attendre à un héritage ou d'autres gains financiers exceptionnels, vous devrez épargner davantage. Et le plus tôt sera le mieux. En combinant votre propre plan financier, la sécurité d'un compte d'épargne, un plan de pension via votre employeur et une épargne-pension réglementée, votre bas de laine sera rempli au moment de votre pension.

 

 

 

(*) Selon la Total Reward Survey de Mercer, la contribution médiane pour un ‘plan à contributions définies" est égale à 3% du salaire.
Source: Mercer HR

Votre avis nous intéresse

Veuillez intoduire vos initiales.

Veuillez rédiger un commentaire.

Commentaires

Pas d'accord avec cet article. En effet, à l'âge de la pension, le retraité aura très probablement terminé de rembourser l'emprunt pour sa maison, il n'aura plus ses enfants à charge, pourra partir en vacances en basse saison, aura probablement moins de besoins de déplacement quotidien, aura plus de temps pour comparer les prix et faire ses achats au meilleur tarif, etc... Donc un salaire net nettement supérieur à celui qu'il avait alors qu'il était encore dans la cinquantaine et un besoin moins important de compenser par une épargne sans avantage fiscal

B.B. 24 avril 2019
Nous sommes là pour vous.
Tous les jours de 8h30 à 19h00
Vendredi jusqu'à 18h30
employé 1 employé 2
Veuillez introduire uniquement des chiffres svp erreur Merci. Nous vous contactons aussi vite que possible.
Enregistrez votre numéro de téléphone et nous vous rappelons au plus vite possible.

Attention

Vous êtes resté inactif pendant un certain temps sur le site sécurisé. Votre session se terminera dans peu secondes

Attention

Il y a encore des virements non signés dans votre enveloppe. Signez directement votre enveloppe ou déconnectez-vous et signez vos virements ultérieurement.